Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patapon le nécromant vous parle

Ce blog prendra plusieurs formes. Il sera parfois absurde, parfois horrifique et parfois juste calme. Vous trouverez ici des nouvelles, des règles de jeu et le partage de quelques découvertes. J'utilise des images pour étayer mon propos mais celles-ci ne m’appartiennent nullement. Je les ferai disparaître à la première demande de leur propriétaire.

Serviteurs : le second.

Publié le 1 Février 2016 par Patapon in Inspis

Salut tout le monde, quand, comme moi, on règne sur une armée, qu'on est le tyran d'une nation entière il faut savoir s'entourer. En effet, entre les rebellions, les relations extérieures et la gestion courante, il y a assez peu de place pour une vie décente (et encore mon statut de mort vivant me permet de ne pas dormir). C'est la raison pour laquelle il faut à chaque tyran un second fort, loyal et prêt à mourir. Je vous ai déjà parlé de quelques-uns de mes serviteurs, mais je voulais prendre un peu de temps pour vous expliquer la façon dont ils étaient fabriqués.

Je ne compte pas parler de nécromancie, tout le monde sait faire un zombie à peu près correct. Non je parle d'hommes de main fiables et loyaux, qui ne réfléchissent qu'à votre victoire et qui sont prêt à se sacrifier pour vous. Je vois bien que le mot fabriquer vous dérange, et pourtant, l'âme humaine est malléable. C'est la raison pour laquelle mes seconds sont tous des vivants, les morts étant tellement détachés, il est impossible d'en faire des serviteurs corrects ET intelligents. Il est donc bien question ici de transformer un pauvre soldat en bête de guerre impitoyable.

 

Serviteurs : le second.

NdA : Avant tout je voulais vous avertir que les passages à suivre sont particulièrement durs. Vous le savez si vous me connaissez un peu, j'aime les récits horrifiques. Mais ici il est juste question d'horreur humaines, rien de surnaturel, uniquement des choses qui ont encore cours de nos jours dans les prisons les plus fermées du monde. Comme ces méthodes me révulsent, j'ai décidé de faire un petit texte pour expliquer comment elles fonctionnent.

Généralement tout commence par un état d'urgence...

Pour changer un peu, je ne vais pas utiliser des œuvres et vous donner une façon de s'en servir en JdR. Ici je vais plutôt expliquer un mode opératoire et vous indiquer les œuvres qui m'ont inspiré.

Serviteurs : le second.

1/ faire naître la haine :

(Le punisher)

Il faut commencer par choisir celui qui deviendra votre second. Vous choisirez un homme ou une femme compétent, intelligent et surtout intègre. Ce dernier point est très important, si vous choisissez un traître, un pleutre ou un individu changeant, alors il le restera. Je dirai même que l'intégrité est la clé de voute de votre construction. Si votre choix se porte sur quelqu'un de débrouillard que vous saurez former plus tard, alors allez-y, s'il est intègre vous n'aurez rien à craindre.

L'idéal pour la suite est d'avoir un général dont vous souhaitez vous débarrasser, mais ce n'est pas obligatoire. Dans mon cas, quand un de mes généraux vampire fait un peu trop preuve d'individualisme je lui ordonne d'aller tuer la famille de mon futur second. Mon seul ordre est de laisser ce soldat en vie. En général, si le vampire me pose des questions je lui dis que c'est juste pour donner une leçon de vie au soldat et faire un exemple. Ça leur suffit toujours à ces crétins prétentieux.

En général, le vampire prend sa mission très au sérieux et met la gomme sur les effets visuels. Il tue femme (ou mari) et enfants, les dévore sous le regard médusé de mon futur second. En général, le pauvre soldat essai de se défendre, mais face à un vampire il ne fait pas vraiment le poids. Il est alors laissé pour mort, chez lui. Si vous avez bien choisi votre homme, il devrait rejoindre la résistance ou la rébellion (peu importe leur nom). Laissez la marmite mijoter...

Serviteurs : le second.

2/ entretenir la haine :

(Jin Roh : la brigade des loups)

La rébellion va mettre un peu de temps avant de faire confiance à un soldat, mais avec un peu de chance elle va vouloir profiter du poste de votre soldat pour avoir des informations d'importance.

Si votre poulain revient au bercaille en pensant l'infiltrer alors il vous suffit de le surveiller et de le mettre en contact avec un groupe de soldat qui semble vouloir rejoindre la résistance. Bien sûr ces soldats sont tous des espions. Laissez encore le temps faire votre affaire, et si votre poulain est bien entouré, vous finirez par tout apprendre de la résistance, son QG, l’identité de ses membres etc.... Il vous suffira d'envoyer votre général vampire massacrer et capturer tout ce petit monde. C'est d'ailleurs au général vampire que vous donnerez l'ordre de mener les interrogatoires. Il faudra, cependant que vous interveniez assez tôt pour qu'il ne tue pas votre poulain. Pour remercier votre général vampire, vous le mettrez à la tête de la région désormais pacifiée...

Si votre poulain ne vous revient pas et reste au sein de la résistance, alors vous devrez vous servir de ce que vous savez sur lui pour envoyer vos espions l'approcher. Il est possible de l'appâter en expliquant qu'un enfant ressemblant à l'un des siens et ayant échappé à un massacre se trouve à l'hôpital. Vous devriez le voir venir sans trop de soucis. Il suffit alors de le mettre en contact avec vos espions "déserteurs" et vous devriez pouvoir continuer normalement.

Si votre poulain n'a pas rejoint la résistance, il existe alors deux options. Soit il est tombé dans la dépression et n'est plus bon à rien. Dans ce cas, laissez tomber, vous aurez détruit une famille pour rien. Shit appends... Si par contre il décide de résister seul, alors faites le capturer et passez à l'étape suivante, un tel individu vous sera précieux...

Attention la réelle horreur commence ici.

Attention la réelle horreur commence ici.

3/ Reprogrammer :

(1984)

Résumons : votre poulain a la haine au cœur, il l'a contre le général vampire, mais il n'est pas idiot, il sait qui permet au général vampire de faire ce qu'il fait, il sait que vous êtes un salaud. Pour l'instant il est enfermé dans vos geôles personnelles et mis hors de portée de votre général vampire. Normalement à ce stade, il n'a plus aucun espoir et déteste la terre entière.

Votre mission à partir de maintenant va être de devenir son sauveur. Mais pour ça il doit être plus perdu que haineux, et pour le perdre il va falloir faire usage de torture psychologique et physique. La torture physique ne servira qu'à la déchéance physique, la souffrance en soit ne nous servira à rien, mais votre poulain doit se sentir affaibli, vulnérable. Il doit avoir du mal pour  faire les mouvements du quotidien. Il doit sentir que son corps ne répond plus correctement. Attention cependant, ne faites rien que vous ne pourriez pas réparer ou améliorer plus tard.

Pour la torture psychologique, il vous faut une pièce borgne dans laquelle il n'y a qu'un lit, rien d'autre, même pas de lieu d'aisance. Il va passer du temps dans cette pièce, elle doit être son pire cauchemar. Il ne doit avoir de contact avec personne, pas même ses gardes. Il lui sera envoyé des plateaux repas à heures complètement irrégulière afin qu'il perde la notion du temps. Parfois il ne mangera rien pendant deux jours, et parfois deux plateaux repas lui seront envoyés dans la même heure. Quand il sera complètement paumé, faites-lui entendre des voix. Faites diffuser le son de personne qui se diront des proches, mais faites comme si elles ne l'entendaient pas. Après plusieurs mois de ce traitement, votre homme doit être complètement détruit. Il faut le reconstruire.

Commencez par le changer de cellule. La nouvelle doit contenir toilette et douche. Un miroir est indispensable pour qu'il puisse faire la différence entre son entrée dans la cellule et sa sortie. Envoyez-lui un médecin qui fera son bilan de santé complet. Et envoyez lui aussi l'espion "déserteur" avec lequel il était ami. Ce dernier va lui expliquer qu'il a fait un grand sacrifice, qu'on sait qu'une erreur a été commise à son encontre et que le seigneur, vous-même, compte réparer l'erreur. L'espion va avoir la tache de rendre votre poulain présentable, il va faire réparer ses blessures et l'habiller. Puis il va lui apprendre la bonne nouvelle : vous avez fait capturer le général vampire. Cet homme est devenu fou et a fait torturer et tuer des innocents par centaine.

A ce stade votre poulain n'est plus perdu, la haine revient, mais elle est dirigée uniquement sur le général vampire. Il ne vous reste plus qu'à l'accueillir dans votre bureau.

Là vous lui expliquez bien gentiment que vous allez réparer toutes les erreurs du général vampire que vous pourrez. Bien sûr vous ne pourrez pas ressusciter sa femme (ou mari) et ses enfants, mais vous allez le réparer physiquement, lui offrir un très bon poste où il sera chargé de punir tous les officiers qui abusent de leur pouvoir.

Sa reprogrammation est terminée lorsqu'il tue le général vampire de ses propres mains dans une grande parodie de cour martiale.

 

Serviteurs : le second.

4/ Conclusion :

(Star Wars)

Pour finir vous avez gagné sur deux tableaux : 

  • Vous avez désormais un nouveau second compétent et prêt à tout pour vous. Vous lui avez même confié une mission quasi divine qui va, à ses yeux, justifier pas mal de débordement.
  • Vous avez assuré votre contrôle de la région que gérait le général vampire. Car dans cette affaire le choix du général vampire est important. Il vous faut une créature sanguinaire, individualiste et sans scrupule. Elle aura, c'est sûr, pressuré le peuple, cassé toute forme de rébellion et tous les hommes et femmes politiques se trouvant sur place seront venu se plaindre de sa présence. En le faisant tuer par votre second, vous vous créez une réputation de seigneur juste et implacable qui tient au bien de son peuple et vous créez une réputation à votre second de répurgateur sans pitié.
Commenter cet article