Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patapon le nécromant vous parle

Ce blog prendra plusieurs formes. Il sera parfois absurde, parfois horrifique et parfois juste calme. Vous trouverez ici des nouvelles, des règles de jeu et le partage de quelques découvertes. J'utilise des images pour étayer mon propos mais celles-ci ne m’appartiennent nullement. Je les ferai disparaître à la première demande de leur propriétaire.

Prémices

Publié le 24 Octobre 2016 par Patapon in Nouvelle

Aesma regardait en direction du Trône. Perdu dans ses pensées il n'entendait pas Samael qui l'invectivait :

_ "Aesma ! Aesma, tu m'entends ?"

Aesma fut pris d'un mouvement rapide, il se retourna vers son interlocuteur. La simple vision de Samael lui tira un sourire.

_ "Oh Samael, comme d'habitude tu es aussi léger que l'air, je ne t'avais pas entendu."

Samael souri à son tour.

_ "J'aurai pu être de feu, tu ne m'aurais ni senti ni entendu.  Aesma, veux tu m'accompagner voir le soleil se lever sur la création ?"

Asma était un petit ange et ne pouvait pas prétendre à la perfection de Samael. Au sein des anges il passait inaperçu. Comme tous il portait deux grandes ailes blanches et des cheveux d'or et d'argent. Son aura était moins lumineuse que Samael, mais en réalité, tous les anges avaient une aura plus faible que celle de Samael.

_ "J'aurais aimé t'accompagner Samael, mais il se passe quelque chose là-haut et j'aimerai être présent quand le trône s'ouvrira."

Samael eut d'abord l'air déçu puis regarda Aesma avec chaleur.

_" Ça ne m'étonne pas, bien je trouverai quelqu'un d'autre".

Cette phrase n'éveilla aucune jalousie chez Aesma, elle n'était pas faite pour. Aesma connaissait très bien Samael, il était le seul à repousser les demandes de Samael. Tous les autres anges espéraient tellement attirer l'attention de Samael qu'ils n'auraient j'amais refusé de suivre Samael pour aller observer un lever de Soleil. On qualifiait souvent Aesma de raisonnable, en réalité les autres anges étaient trop jaloux de sa relation avec Samael pour donner le qualificatif qui lui allait le mieux. Aesma était sage.

Le plus agile des Anges s'envola et fit un dernier signe à Aesma, ce dernier le lui rendit et retourna à son observation des portes du Trône. Elle dura longtemps, mais Aesma ne bougea pas d'un pouce. Les anges ne ressentaient pas la douleur de l'engourdissement ou de la fatigue et rien n'aurait pu tirer Aesma de son état contemplatif. Les énormes portes du trônes finirent par s'ouvrir, les jumeaux Gabriel et Michel en sortirent. Comme il l'avait prévu, Aesma fut le premier ange qu'ils croisèrent. Ils étaient tous deux de la même taille que Samael et portaient la même peau argentée. A l'unisson ils s'adressèrent à Aesma :

_ "Le créateur nous transmet ses règles, vous avez désormais de nouveaux devoirs."

Michel tendit un morceau de marbre à Aesma, ce dernier le pris et commença à y lire les mots gravés en lettres dorées. Plus Aesma lisait et plus ses sourcils se fronçaient. Ce qu'il lisait ne lui plu pas. Il posa son doigt sur le marbre et des mots se mirent à apparaître. Aesma annotait les règles du Créateur.

Plusieurs jours passèrent durant lesquels Aesma continua à travailler à "l'amélioration" des lois du Seigneur. Encore une fois il était tellement concentré sur son travail qu'il n'entendit pas Samael voler derrière lui. L'ange de lumière lui posa une main sur l'épaule.

_" Mon ami, tu n'es toujours pas avec les autres, ce qu'ils disent sur les lois pourraient te plaire."

Sans même bouger Aesma répondit à Samael :

_ "Ces lois sont mauvaises, je ne sais pas ce que ça signifie, mais elles ne nous mèneront qu'à la guerre."

_ "La guerre ? Au paradis, n'exagères-tu pas un peu mon ami ?"

Mais Samael savait qu'Aesma n’exagérait jamais.

Commenter cet article