Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patapon le nécromant vous parle

Ce blog prendra plusieurs formes. Il sera parfois absurde, parfois horrifique et parfois juste calme. Vous trouverez ici des nouvelles, des règles de jeu et le partage de quelques découvertes. J'utilise des images pour étayer mon propos mais celles-ci ne m’appartiennent nullement. Je les ferai disparaître à la première demande de leur propriétaire.

Les lieutenants : Le contre-espion

Publié le 7 Novembre 2015 par Patapon in Inspis

 

Je pense qu'on ne se tourne pas vers la nécromancie si on n'est pas intéressé par l'idée de vivant. Et s'intéresser au vivant c'est, à un moment ou l'autre, regarder les gens qui vivent cette vie. Ensuite on fait un tri pour savoir si seulement le corps nous intéresse ou si l'esprit nécessite, lui aussi, d'être conservé.

Mes lieutenants morts-vivants on été triés sur le volet, à leur décès (généralement violent) je suis allé retourner leur tombe pour en tirer l'essence nécessaire à leur réveil. Le lieutenant de ce jour est :

Les lieutenants : Le contre-espion

Motoko Kuzanagi

Pour ce cadavre, j'ai eu beaucoup de mal, en fait j'ai longtemps cru que je ne trouverai rien du tout. Mais penser qu'internet est à l'abri de la vie ou la mort est une erreur, et j'ai pu, en y voyageant, trouver la trace d'un ghost. Il m'a suffit de trouver le corps adequat à ce ghost et c'était reparti.

Le rôle du Major Kuzanagi :

Elle est probablement le contre espion le plus clairvoyant et impitoyable qui m'ait été donné de croiser. Elle s'attache à ses doutes jusqu'à ce qu'ils soient résolus et donne aux détails une attention confinant à la manie. Il n'est pour elle aucun autre but que la perfection et elle y sacrifiera toute son existence. C'est aussi un leader hors du commun, elle ne travail qu'avec des des soldats qu'elle aura elle-même soigneusement choisi. Ses subalternes ont un immense respect pour le major, on peut même penser, pour certains d'entre eux, qu'ils ont développé des sentiments plus poussés pour elle (confinant parfois à la vénération).

Kuzanagi en jeu :

Je me suis toujours inspiré des personnages de fiction pour les insérer dans mes récits. Ici regardons comment intégrer le Major au sein d'un campagne :

Le danger :

C'est ce qu'incarne Kuzanagi. Pour être son adversaire il faut être sacrément brillant. Donc, à partir du moment ou un PNJ "Kuzanagi" est envoyé contre les PJs, ils doivent réellement avoir peur pour leur vie.

Intervention :

Kuzanagi n'intervient pas pour empêcher les actes de se faire, elle intervient pour enquêter quand le crime a été commis. Elle intervient quand il s'agit de retrouver un criminel ou un espion. C'est le PNJ qui aura toutes les compétences nécessaires pour mettre à jour et comprendre les indiscrétions des PJs.

Moyens :

Kuzanagi a des compétences de combat hors pair, c'est sur. Mais son équipe et elle ont en plus des compétences d'enquête et de déduction hors du commun. Kuzanagi est toujours capable de comprendre le contexte dans lequel est commis un crime et sait faire la différence, de façon innée, entre une illusion et la réalité. 

Se débarrasser d'elle :

C'est compliqué, très dur, voir même impossible. Mais si vous avez quelque chose qui l'intéresse alors peut être vous prètera-t-elle une oreille. Mais ce qui peut l'intéresser n'est que rarement monétaire. Pour l'amadouer il faut que vous ayez réponse aux questions fondamentales de la vie et de l'univers du jeu où se déroule le scénario.

Quelques archétypes :

INS/MV : Ange de Dominique grade III

D&D : guerrier ou moine niv 10 mini, alignement Loyal Neutre

Deadlands : Texas Ranger vindicatif et particulièrement au courant du monde

Unknown armies : rien que l'idée que les marchand de sable puissent abriter une "Kuzanagi" me glace le sang.

Vampire : Archonte Brujah de 6e ou 7e génération

Mage : Imaginez ce qu'Iteration X peut faire naitre de plus efficace. Un IA hors du commun dans un corps de C.H.A.S.S.E.U.R.

Commenter cet article

Kaemyll 07/11/2015 18:32

Article plutôt pertinent ! Le format est intéressant et les sources d'inspis induites sont les bienvenus : j'achète !

Patapon 07/11/2015 21:05

Merci